L’AUTEUR

BIOGRAPHIE de CESARE CATANIA

*

*

*

https://youtu.be/S5l-0FXoHrM

*

*

*

 

 

Cesare Catania est né à Milan le 1 Février 1979. Il a passé une grande partie de sa vie dans sa ville natale, où il a développé, à la fois dans sa vie privée et au cours de son programme d’études, une véritable disposition pour les arts graphiques et picturaux.

Dès l’enfance il se passionne pour les arts visuels, les mathématiques et la musique, des disciplines si différentes les unes des autres, mais si proches pour lui.

Son grand-père violoniste lui transmet la passion des instruments de musique et dès l’âge de neuf ans Cesare Catania prend des leçons de piano. S’ensuit, pendant dix ans, un intérêt décuplé pour la rigueur et la créativité de la musique classique… Deux pôles prémonitoires du travail de l’artiste : il appréhende la vie de façon rigoureuse et schématique, pour laisser ensuite libre cours à sa libre expression. Chantre de la multi-perspective, il approche de nombreuses disciplines, pour en donner des points de vue radicalement différents.

Ce manque de préjugé s’exprime particulièrement dans ses travaux ; il est capable de saisir l’essence de l’objet peint soit dans des tableaux très détaillés et réalistes (“Composition Métaphysique” – 2016, “Composition Artistique” – 2016, “La Dynamique du Mouvement” – 2016) soit dans des toiles abstraites et symboliques (“Vanité” – 2014, “Flamands au miroir” – 2015 – “Accroc” – 2012).

Les premières peintures remarquables datent de 1995, lorsque l’artiste exprime sa créativité en cours de dessin, montrant une disposition particulière pour les études prospectives et les graphiques informels et abstraits.

En 1998, il s’inscrit à la Faculté de génie où il améliore les études prospectives et isométriques, apprend à observer la réalité qui l’entoure en brisant toutes les figures en polygones de trois dimensions simples.

On retrouve dans ses peintures cette habilité à décomposer et modeler les solides. Ses oeuvres expriment la réalité, les sentiments, soit dans des plans bidimensionnels superposés (“144: Trio Jazz” – 2014, “Nice (hommage à Matisse et Chagall)” – 2015) soit dans un élégant et harmonieux assortiment de figures solides et curvilignes. ( “Lectures d’été (hommage à Pierluigi Nervi)” – 2016)

Sa forte disposition pour la multidisciplinarité l’amène tout naturellement à la photographie. Son attention est captée par les couleurs, et la capacité de l’appareil photo à immortaliser en un seul clic toute la force et le dynamisme de scène en mouvement.

On retrouve sa passion pour le mouvement dans plusieurs de ses tableaux, qu’ils soient abstraits ou figuratifs. . Dans “La Violoniste de Barcelone – Version B” – 2016, l’orchestre et l’arrière-plan s’effacent pour céder la place à une musicienne excentrique immortalisée dans une capture d’écran forte et intense.

Les études scientifiques ainsi qu’une passion pour l’art donnent vie à des œuvres qui mêlent peinture et sculpture.

Plus que des peintures, ses œuvres tridimensionnelles « sortent » littéralement de la toile, on y voit un mélange de tradition (utilisation de matériaux tels que le plâtre, le bois, la pierre, la peinture à l’huile) et d’innovation (matériaux à base de silicone et acrylique).


Cesare Catania prépare souvent ses toiles comme de vrais projets scientifiques, de manière à ce que les matériaux fragiles et difficiles à manipuler puissent adhérer parfaitement à la toile. Le plâtre est par exemple renforcé avec des clous et des filets pour suivre la conception du dessin. La capacité de l’artiste à fusionner créativité et rationalisation est alors évidente. Il casse clairement les codes de la peinture. Dans
“Zoo de Lisbonne”, l’éléphant, la girafe et le taureau apparaissent comme une vision aux plans superposés. En plâtre, peints avec des couleurs acryliques fortes, ils remplissent la scène sur trois niveaux d’une façon dynamique.

Les tableaux de Cesare Catania sont un instantané d’action et de sentiments, synthèse extrême entre hermétisme et attention aux détails.
Fasciné par l’art moderne, l’architecture, le cubisme et les maîtres de la peinture classique, Cesare Catania considère sa maturité artistique comme « en devenir » : toujours à la recherche de nouvelles techniques pour mieux exprimer ses inspirations.

*

*

*

LES PLUS POPULAIRES

Œuvre d'art: "Le Coeur de la Terre - Version B"
« … la poudre de marbre de la Terre et les fragments de météorite de l’Univers … »
Œuvre d'art: "Autoportrait"
« … dans cette œuvre d’art, Cesare Catania révèle tous les oxymores de sa personnalité … »
Œuvre d'art: "Arlequin dans la Terre des Géants"
"... l'hyperréalisme et le surréalisme ..."
Oeuvre d'art: "Le Coeur de la Terre - Version C"
"... la force de la Terre ..."
Œuvre d'art: "L'Homme qui ne Voit pas"
« … l’homme est plongé les yeux bandés dans la société qui l’entoure … »
Œuvre d'art : "La Bouche de l'Etna - Version E"
« … la passion pour l’énergie des couleurs et pour l’art contemporain … »
Œuvre d'art: “Trois Hommes”
"... l'art et la science ..."
Œuvre d'art: "Lectures d'été"
"... l'art et les mathématiques ..."
Œuvre d'art: "La Cage"
"... peinture et sculpture dans la même œuvre d'art ..."
Œuvre d'art : « La coupure – Version A »
"... abstraction et art contemporain ..."
Œuvre d'art : « Confusion (la coupure ouverte) »
"... l'art abstrait ..."
Œuvre d'art: "L'étreinte - Version B"
« … tout commence par une étreinte … »
Œuvre d'art: "Flamants roses au miroir"
« … la métaphore de l’être humain … »
Œuvre d'art : "La Bouche de l'Etna - Version F"
"... quand la sculpture devient énergie ..."
Oeuvre d'art: "Femme au livre"
"... l'amour des couleurs ..."
Œuvre d'art : "La Bouche de l'Etna - A Version"
"... passion pour l'art contemporain ..."
previous arrow
next arrow
Slider

*

*

*

 

 

ou cliquez ci-dessous pour retourner:

 

HOMEPAGE

ou

L’AUTEUR

ou

PRESS

*

*