L’AUTEUR

BIOGRAPHIE de CESARE CATANIA

 

 

 

 

Cesare Catania est né à Milan le 1 Février 1979. Il a passé une grande partie de sa vie dans la ville natale, où il a développé, à la fois dans la vie privée et au cours de son programme d’études, une véritable disposition pour les arts graphiques et picturales.
Déjà de son enfance il montre clairement, ainsi que pour les arts visuels, la passion pour les mathématiques et la musique, deux disciplines les uns des autres si différentes mais pour Cesare Catania si proches.

Le grand-père violoniste transmet la passion pour les instruments de musique et de l’âge de neuf ans Cesare Catania a commencé à prendre des leçons de piano. Au cours des 10 prochaines années d’études de piano il développe une passion pour la rigueur et la créativité de la musique classique.
Dans les mathématiques et dans la musique l’auteur, au cours de son éducation artistique et culturelle, retrouve l’achèvement naturel de son essence, d’un côté dirigé vers la rigueur et la manière schématique de s’approcher à la vie et de l’autre côté une vision multiperspective de la même, une vision, celle-ci, qui le conduira à s’approcher à n’importe quelle discipline à partir de points de vue toujours différents les uns des autres.
Ce manque de préjugé sera également observée dans ses expressions artistiques, capable de saisir l’essence de l’objet peint soit dans des tableaux très détaillés et réalistes (comme par example dans ses tableaux “Composition Métaphysique” – 2016, “Composition Artistique” – 2016, “La Dynamique du Mouvement” – 2016) soit dans des tableaux abstraits et symboliques ( “Vanité” – 2014, “Flamands au miroir” – 2015 – “Accroc” – 2012).
Les premières peintures remarquables remontent au 1995, lorsque l’artiste exprime sa créativité pendant les heures scolaires dédiés au dessin, montrant une disposition particulière pour les études prospectives et pour les graphiques informels – abstraits.
En 1998, il s’inscrit à la faculté de génie où il a amélioré les études prospectives et isométriques et où il a appris à observer les problèmes et la réalité qui l’entoure en brisant toutes les figures en polygones en trois dimensions simples. Cette abilité à décomposer et modeler les solides autour de lui, on la retrouve dans ses peintures, qui expriment la réalité et les sentiments soit dans des plans bidimensionnels superposés (par example dans les peintures “144: Trio Jazz” – 2014 , “Nice (hommage à Matisse et Chagall)” – 2015) soit dans un élégant et harmonieux assortiment des figures solides et curvilignes (comme par example dans le tableau “Lectures d’été (hommage à Pierluigi Nervi)” – 2016)
Aussi bien qu’une forte disposition pour les sciences techniques pour les sciences artistiques, Cesare Catania développe au cours des années une passion particulière pour la photographie. En particulier, son attention est captée par les couleurs et la capacité de l’appareil photo d’immortaliser en un seul clic toute la force et le dynamisme des scènes en mouvement. La même attraction au dynamisme est facilement visible dans plusieurs de ses tableaux, soit dans ceux formels soit dans ceux informels et abstraits. Dans le tableaux “La Violiniste de Barcelone – Version B” – 2016 , par example, l’auteur dépeint la protagoniste comme dans une photographie où l’orchestre et l’arrière-plan disparaissent pour céder la place à la musicienne excentrique en mouvement immortalisée dans un capture d’écran fort et intense.
Les études en mathématiques et en génie ainsi qu’une passion pour l’art en général donnent vie à des œuvres qui mélangent la sculpture et la peinture.

Dans ses peintures on voit un mélange de tradition (utilisation de matériaux tels que le plâtre, le bois, la pierre, la peinture à l’huile) et d’innovation (utilisation de matériaux à base de silicone et acrylique). Tout cela pour donner vie à des oeuvres tridimensionnelles qui “sortent littéralement de la toile”.
Cesare catania, en effet, prépare souvent ses toiles avec de vrais projets et études statiques, de manière que les matériaux fragiles et difficiles à manipuler comme le plâtre puissent adhérer parfaitement à la toile. Le plâtre dans plusieurs de ses tableaux, est renforcé avec des clous et des filets pour suivre la conception du dessin, mettant en évidence la capacité de l’auteur à fusionner ensemble créativité et capacité de rationaliser et de briser les figures de la peinture. Dans “Zoo de Lisbonne”, par example, l’auteur dépeint ,dans une vision aux plans superposés, animaux comme l’éléphant, la girafe et le taureau. Ces derniers, rélisés en plâtre et peints avec des couleurs acryliques forts, remplissent la scène sur trois niveaux d’une façon dynamique.
Les tableaux de Cesare Catania sont un “capture d’écran” d’action et des sentiments, synthèse extrème entre l’hermétisme et l’attention au détail.
Fasciné par l’art modérne, par l’architecture, par le cubisme et par les maîtres de la peinture classique, la maturité artistique de Cesare Catania est encore en évolution; toujours à la recherche des nouvelles techniques pour mieux exprimer ses inspirations.

 

 

 

Cliquez ici et trouvez la collection complète de l'artiste contemporain Cesare Catania