Quinze

Titre : “LE MATTANZA”
Année : 2015
Dimensions : 260 x 180 cm
Technique : Acrylique sur jute

La “mattanza” est une ancienne technique de pêche au thon rouge qui a été développée au cours des siècles, en particulier dans l’Ouest de la Sicile.
Dans ce travail à plusieurs niveaux, l’auteur inclut toutes les étapes de la pêche au thon, de la préparation des filets faite par les femmes avec une aiguille et du fil en premier plan (sur le côté droit du tableau) jusqu’à la pêche au thon proprement dite, lorsque le thon est encerclé de trois bateaux et tué brutalement par deux pêcheurs armés de lances (sur le côté gauche du tableau). Dans cette œuvre, l’histoire et la tradition se fondent l’une dans l’autre. Dans la société matriarcale sicilienne, la femme prend une importance fondamentale. La femme est représentée comme un lien entre la scène de préparation des filets (à droite) et la phase d’attaque à la pêche (à gauche). La femme, en plus d’être occupée dans la zone centrale de la peinture à tisser des filets de sa main gauche et à passer à l’homme les filets à peine terminés de sa main droite, souligne son importance dans la peinture grâce à la présence d’une “figue de Barbarie décomposée “, symbole de l’attachement de la femme méditerranéenne à sa terre. Pour l’auteur, la femme et sa terre sont réunies dans une seule représentation artistique.
L’homme qui est représenté dans cette œuvre par Cesare Catania armé d’une lance, est caractérisé par des mouvements dynamiques et par sa férocité (voir le filet ensanglanté).